25 / 07 - 22 : 23 - Coucou, je suis contente de faire ta connaissance.

Publié le par Mélusine SANTINA

 
Bonjour Luigi,
 

Je suis si heureuse que tu m'aies répondu. Je dois avouer que tous les jours, je jetais un œil sur ma messagerie, pour voir si un message de toi ne m'attendait pas.

Aujourd'hui, ça y est. Le contact est établi. Et j'en suis émue.

 

Pourquoi ? Eh bien je n'analyse pas encore bien ce qui se passe. Peu importe, j'analyserai plus tard.

 

Et oui, je suis une amie d'Eva et Eva est une de mes grandes AMIES.

Elle a tant fait pour moi, pour mon fils. Sans elle, je ne serais certainement plus là pour en parler. Rencontrer quelqu'un qui a tant de sens pratique et tant d'humanité à la fois, pour moi ce fût une découverte et je pense que cela restera une des grandes chances de ma vie.

 

Une personne qui respecte, qui construit et qui apprend aux autres à construire. Bon, je l'aime beaucoup.

 

Cependant, j'étais loin de me douter que tu connaissais Eva. Ainsi et sans que je le sache, elle a un peu favorisé notre rencontre ? C'est cocasse et j'étais loin de me douter de quoi que ce soit.

 

Je te remercie d'être si honnête avec moi et je comprends très bien la situation que tu décris et les doutes dans lesquels tu sembles être.

Je compatis complètement, car je sais que ces moments peuvent être difficiles à vivre.

Mais le temps est notre allié. Il m'a toujours aidé dans ce cas. A un moment, ce que je voulais vraiment pour moi m'est toujours apparu clairement dans la tête et dans mon cœur.

Et aujourd'hui, bien que toujours réfractaire quand je vois ces périodes arriver en moi, je sais que quelque chose va évoluer et changer dans ma vie. Alors, c'est un formidable espoir qui m'aide et ce n'est qu'à cette condition que j'accepte les doutes, les peurs qui m'arrivent.

 

Voilà, je ne te connais pas, mais je suis certaine que tu vas savoir ce que tu dois faire pour toi. Et je t'envoie toute ma sympathie sur ce sujet.

 

Même si comme tu le dis, je ne peux me définir uniquement par rapport à ça… je vais répondre à ta question "stéréotypée".

Eh bien je suis actuaire depuis 2 ans dans une assurance. Actuaire, c'est un métier qui est mal connu. Le connais-tu ?

Il s'agit de prévoir (dans le domaine financier ou dans les assurances) les gains et les pertes futures d'une entreprise. Ceci ayant pour objectif direct de savoir combien faire payer le client dans le présent.

J'ai toujours aimé et donc étudié les mathématiques et depuis 3 ans maintenant, j'ai décidé de reprendre mes études là où je les avais laissées 19 ou 20 ans auparavant.

J'ai donc étudié au CNAM en cours du soir et aujourd'hui, j'arrive en phase de préparation d'un mémoire.

 

Je suis enchantée de te connaître. Peut-être que nous ne nous rencontrerons jamais de visu dans la vie, mais j'aimerais beaucoup pouvoir continuer à communiquer avec toi.

 

Alors si tu le veux bien, à bientôt,

 
Mélusine
 

25 / 07 - 22 : 43 - C'est à nouveau Mélusine (message suite et fin)

 

Je m'aperçois que je ne t'ai posé aucune question dans mon précédent message. Et pourtant...

 

Je suis très curieuse et c'est là mon moindre défaut...

 

Alors..., puis-je t'en poser une ou deux ?

 

Et toi, dans quoi travailles-tu ? Et puisque tu pars en vacances, dans quelle région vas-tu te reposer ?

 

Une fois n'est pas coutume, je vais être raisonnable et je vais m'arrêter là.

 
A bientôt, et supers vacances,
 
Mélusine
 

Publié dans LLV - 2 - La rencontre

Commenter cet article