13 / 08 - 07 : 40

Publié le par Mélusine SANTINA


Bonjour Luigi,

 

Moi aussi, j'aime imaginer que chaque étoile est une âme. Et qu'elle brille dans le ciel.

Il y en a des milliers et je trouve cela magnifique. Dans celles qui brillent un peu plus j'imagine aussi qu'il y a l'âme de ceux que j'ai aimés et qui m'ont aimé et qui sont morts.

 

Aujourd'hui, un beau soleil s'est levé à Paris. Voilà un petit moment que nous n'en avions plus. Les oiseaux s'époumonent et tous les voisins sont partis en vacances.

Plus aucun bruit de voisinage. Le pied...

 

Je crois que finalement je vais rester à Paris ce week-end, j'aime trop Paris quand il n'y a personne et que les Parisiens sont partis.

 

Non, cela ne gêne pas que tu aies téléphoné au bureau (et vice versa). Enfin, pas pour l'instant. Je suis seule dans mon couloir et dans mon bureau. Mes collègues sont en vacances. Sinon quand tout le monde est là, il n'est pas de bon ton d'avoir des conversations personnelles. Mais j'ai travaillé plus tard hier soir pour rattraper le temps perdu. Et comme en général je travaille aussi chez moi. Pas de problème.

 

Pour Jules, je vais peut-être être plus prudente. Tu penses que je l'ennuie ? Je ne lui raconte rien de nos conversations.

Je lui ai juste demandé hier, s'il s'était senti agressé par moi. Et s'il s'était senti haï. C'est tout. Et ensuite, il m'a dit qu'il lui semblait, mais qu'il ne s'en rappelait pas vraiment. C'est tout. Tu penses que j'ai une relation bizarre avec lui ? Tu trouves que c'est malsain ?

Avec Jules, nous avons un petit moment fait des séances de psy ensemble. Nous ne pouvions plus nous approcher et cela a été assez salutaire pour nous. Ça a d'ailleurs été ma fête dans ces séances et ensuite j'étais complètement démolie. Mais, j'ai vu que lui allait mieux. C'était l'important. Alors, nous nous posons assez librement certaines questions que d'autres n'abordent pas.

 

En tous les cas, j'arrête et n'en parle plus. De toute façon, il part tout à l'heure pour 5 jours.

 

Je t'embrasse Luigi et te souhaite une super journée. La vie est belle,

 

Mélusine

 

**********

 

Je l'appelle le soir tard… Encore 2 heures au téléphone…

 

14 / 08 - 18 : 29

 

Bonjour Luigi,

 

Comment vas-tu ?

Ce soir, je sors. Je passe la soirée avec une collègue de bureau. Quand les chats ne sont pas là, les souris dansent, et j'ai peu de temps pour en profiter, ils reviennent bientôt.

 

Il est vrai que je ne t'ai pas répondu Que puis-je penser des généralisations ? Tu t'en es aperçu, je n'aime pas vraiment ça. Quant à savoir si elles sont fausses ou justes, je ne sais pas. A priori, toute généralisation me parait fausse (paradoxe). Mais n'est-ce pas généraliser que de dire ça ? Alors ma réaction quand j'entends ou que je pense une généralisation vraie, est de vérifier et de chercher des contre-exemples. J'évite au maximum de passer du détail à la généralisation (jamais en math). A la limite je généralise pour moi. Rarement sur les autres. D'autre part, une généralisation ne veut pas forcément dire que tout est vrai à 100%. Mais simplement que dans la majorité des cas, on a constaté que...

 

Ai-je répondu à ta question ? Ne me titille pas trop s'il te plaît ou avec douceur si tu veux bien...

 

Je te souhaite une bonne nuit,

 

Je t'embrasse et à bientôt,

 

Mélusine

 

P. S. : Merci pour le bon moment que j'ai passé hier soir. J'ai trouvé cela très sympa. C'est vrai que tu aimes bien mes fautes d'orthographe ?

 

16 / 08 - 12 : 29

 

Cher Luigi,

 

Finalement, je n'irai pas travailler aujourd'hui. Je continue mon week-end.

Tout est si calme dans mon immeuble, c'est vraiment très rare. Même les oiseaux ne chantent pas tellement il fait chaud. Tout le monde est aux abris. Nous avons le silence et j'adore écouter le silence.

 

Un petit chat est en train de mourir dans notre résidence. Ses patrons sont en vacances et la personne qui s'en occupe (en intérim) m'a l'air vraiment bête. Je pense que cet après-midi, je l'emmène chez un véto (le chat, pas l'autre nouille).

J'enrage quand je vois le peu de cas que certains font de leurs animaux. Ils ne se sentent pas du tout responsables des bêtes qu'ils ont prises.

J'attends encore un peu et ensuite s'il n'y a rien de nouveau, j'agis.

 

Cher Luigi, je voulais également te parler de notre rencontre. Écoute, j'ai bien réfléchi et de toutes les façons, je reste quelqu'un qui a peur de beaucoup de choses. (Je commence tout juste à m'habituer à mon ombre... =... 5 ans d'analyse poussée).

J'ai très envie de te rencontrer, mais j'ai très peur. En général dans ma vie, quand j'ai très peur de quelque chose ou de quelqu'un, je brave ma peur et je le fais.

Donc, ce que je voulais te dire, après y avoir réfléchi, c'est que pour moi c'est OK. J'ai envie de te rencontrer et si tu es toujours d'accord, donne-moi un rendez-vous quand tu seras prêt également et j'y serai. Je te rencontrerai avec beaucoup de plaisir.

 

J'espère que tout va bien pour toi. Danses-tu toujours avec les loups ?

 

Je t'embrasse,

 

Mélusine

Commenter cet article