02 / 08 - 23 : 16 - Réflexion champêtre du jour : L'homme qui pisse face au vent est soit un optimiste foncier, soit un ignorant des lois de la physique élémentaire, soit les deux, soit aucun des

Publié le par Luigi MANATA

 

CRASH TRAGIQUE AU PIC DU MIDI (1 019 m) : Un cerf-volant s'écrase (par trois fois) dans les arbustes épineux et les fils s'entortillent.

 

On a retrouvé parmi les décombres le petit Luigi (43 ans) seul survivant de ce terrible drame.

 

Hagard, il essayait d'attraper un mouton pour lui faire sa fête. Après l'avoir maîtrisé les sauveteurs ont déclaré : "après une telle chute c'est incroyable qu'il en soit sorti indemne, seul son état psychologique nous inquiète... "

Nos reporters ont pu rencontrer le miraculé. Il suçait son pouce et ne voulait plus lâcher l'infirmière qui l'a pris en charge. Il a déclaré en mâchonnant le sein de l'infirmière : "putain de vent tourbillonnant, c'est pas ma faute… ".

On recherche actuellement la boîte noire pour connaître les causes exactes de cet accident, mais d'après les déclarations de l'unique survivant il semblerait que le pilote soit hors de cause et que la chute (3 au total) serait due à des conditions météorologiques immaîtrisables. Cependant, un doute persiste, car il n'a même pas plu.

 

Pour tous les proches frappés par cette tragédie, une cellule d'aide psychologique a été mise en place : 00 00 00 00 00.

 

Monsieur Chirac a déclaré : la France est en deuil. Monsieur Raffarin a dit : Croyez bien que je m'en vais, de ce pas, faire une proposition de loi pour interdire les vents tourbillonnants. Nous héritons malheureusement du laxisme du précédent gouvernement qui n'a pas su comprendre les priorités des Français et des Françaises.

 

A l'heure où nous mettons sous presse, nous croyons savoir que le petit Luigi (43 ans) se remet lentement de cette tragédie. Il aurait réussi à préparer une salade de tomate sans la faire brûler, mais il réclame encore l'infirmière que les sauveteurs ont dû lui arracher, avant qu'il ne soit incarcéré pour viol de sauveteuse professionnelle.

 
Le mouton court toujours…
 

De notre correspondant local pour le "Délire indépendant" : L3

 
@ +


Commenter cet article