02/09 - 07 : 40

Publié le par Mélusine SANTINA et Luigi MANATA

Bonjour Cher Luigi,

 

Comment vas-tu aujourd'hui, depuis hier ? Moi ça va. Super ballade, hein ? Comme tu auras pu le remarquer, je n'arrivais plus à rentrer.

Voici le fichier qui contient la fameuse "Macro" ajoutant les photos.

Peut-être sais-tu déjà l'installer ? De toutes les façons, je te téléphonerai aujourd'hui et pourrai t'indiquer ce qu'il faut faire : c'est assez simple.

 

Je t'embrasse très fort,

 

Mélusine

 

02/09 - 16 : 42 - Toute loi qui ne définirait préalablement le contexte dans lequel elle s'applique est fausse...

 

IMPOSSIBLE MAIS POSSIBLE QUAND MEME : Perdu dans la forêt de Saint-Germain-en-Laye, c'est une femme qui retrouvera le chemin.

 

C'est par un bel après-midi dominical de ce début de mois de septembre, placé sous les auspices d'un été qui a décidé de se jouer des saisons, que le petit Luigi (7 millions d'années aux dernières nouvelles) se rendit dans la forêt de Saint-Germain-en-Laye, pour partager un moment d'amitié avec la petite Mélusine (même âge) et la canidé du type lupus groendaltus Cagna (encore même âge), … ouf...

 

Tout avait bien commencé. La canidé Cagna (jkfdjg) avait refusé de mordre le petit Luigi, tout en manifestant par des coups d'œil en coin son étonnement de voir cet intrus cheminer auprès de sa maîtresse. L'atmosphère s'était même totalement détendue entre la canidé et l'intrus, lorsque ce dernier, mû par sa connaissance innée et une longue pratique des rites du peuple des chiens (NDR : rappelons que le petit Luigi (kjgjdsfg=) a été décoré de la médaille du mérite du courage pour ses périlleuses précédentes explorations des terribles Petzouilles), s'amusa au célèbre rituel du "rapporte le bâton au maîmaître… ".

La petite Mélusine (ghfgs) et le petit Luigi (JJG : !!) purent même goûter à un moment de tranquillité à l'ombre d'un chêne, seulement entrecoupé des demandes débordantes d'affection de la canidé Cagna (hjghlgs). Cette dernière prise d'une angoisse existentielle de chienne se mis à adopter des comportements de chien dominant, en voulant copuler avec sa maîtresse, sans que la science n'ait pu encore, à ce jour, se prononcer sur cet étrange comportement. Le petit Luigi (hbgfgfd) tenta bien de l'en dissuader en jetant le bâton dans des fourrés plein d'épineux, mais la facétieuse Cagna (fghklh) avait décidé de se jouer de toutes les difficultés en adoptant (le poil couvert d'épines), l'attitude de celle qui ne s'aperçoit de rien… Vous savez la langue pendante et l'œil joueur qui dit… je sais que tu sais que je sais et je ne suis pas dupe, mais je suis d'accord pour faire comme si je n'avais rien remarqué et pour continuer à jouer, et tes ruses pour m'éloigner m'amusent encore plus…

 

C'est au moment du retour que les choses tournèrent mal. La petite Mélusine (hjjlmd) voulait prolonger ce moment de paix et le petit Luigi (hklmhjd) ne sait pas résister à une femme qui demande ; alors ils prolongèrent encore et encore leur tendre échange amical sous l’ombre du chêne. Aussi c'est au crépuscule qu'ils reprirent la route du retour. Et ce qui devait arriver arriva, ils se perdirent dans la nuit noire, pour aboutir à une route qu'ils n'avaient pas rencontrée sur leur chemin à l'aller.

Alors que tout espoir semblait perdu, la petite Mélusine (ghjgld) se rappela, alors, de ses longues années d'étude de la topologie (bac plus 5) et par une formule connue d'elle seule, elle décida qu'il fallait aller à droite, alors que le petit Luigi (gjlmfd) était prêt, … à appeler les pompiers pour qu'ils déclenchent le plan ORSEC.

Sur leur route qui semblait ne jamais devoir se finir, ils tentèrent bien de demander à un automobiliste (immatriculé 44) où ils étaient, celui-ci bredouilla : "j'sais pas, je vais à Poissy, mais y doit y avoir un problème parce que j'ai déjà fait 200 km dans cette forêt et normalement je devrais être arrivé" (NDR : rappelons que la forêt de Saint-Germain-en-Laye fait environ 11 km dans sa plus grande longueur). Celui-ci était encore plus perdu qu'eux, puisque la petite Mélusine (FGHKKJH) lui fit remarquer qu'il était dans le sens opposé de sa destination.

Il faut saluer ici le mérite des professeurs de la petite Mélusine (glkj;, nbv) : plusieurs années après leur enseignement, elle arrivait, en plein stress et mue par un instinct de conservation hors du commun, à appliquer des équations différentielles, de tête, sans aucune aide matérielle (boussole, carte topo, stylo, papier, super calculette graphique, GPS, …) ; même la canidé Cagna (gjhlkg), d'habitude si pleine d'assurance, montra des signes d'inquiétudes en voyant sa maîtresse dans cet état là.

 

Finalement après une longue marche dans la nuit, entrecoupée d'aventures que nos lecteurs nous remercieront plus tard de ne pas leur raconter, ils finirent par arriver sains et saufs au parking.

 

Le gouvernement a déclaré que c'est une priorité absolue pour lui de faire appliquer son plan de sauvegarde des promeneurs perdus en forêt, en 4 points :

- distributions de GPS à l'ensemble des promeneurs avec radio guidage intégré,

- éclairage public et balisage de l'ensemble des forêts domaniales,

- loi d'orientation sur l'éclairage et le balisage des forêts privées,

- mise à disposition de duvet et d'un matériel de survie pour ceux qui ne sauraient pas se servir du GPS.

Il a déclaré en outre qu'il était scandaleux que le précédent gouvernement n'ait pas pris ses mesures plus tôt et qu’en cas d’échec de son plan, il ferait raser toutes les forêts de France ; tant cette situation dramatique demandait une intervention énergique.

Marc Blondel a exprimé sa satisfaction et a déclaré que compte tenu de la bonne volonté du gouvernement, il diffèrerait le bordel… heu, …, le mouvement social revendicatif des travailleurs, qu'il s'apprêtait à manipuler… heu, …, à lancer à la rentrée.

 

Aux dernières nouvelles, la petite Mélusine (hjghgjù) encore toute émue par cette aventure n'arrivait pas à s'endormir, tandis que le petit Luigi rêvait qu'il était poursuivi par une femme loup.

 

La canidé Cagna (jgjg^$) a refusé de faire une déclaration et se cache sous le lit dès qu'on lui présente sa laisse pour sortir.

 

Une équipe de psychologues devrait prochainement se pencher sur leurs cas, pour déterminer si cette aventure devrait leur laisser des séquelles.

 

Je t’embrasse, @+

 

Luigi

 

**********

Je me fais enlever des hémorroïdes internes qui m'handicapaient gravement. Amis poètes bonjour… Ne croyez pas que ceci est anodin… Ces foutues hémorroïdes ont été une des cause des incompréhensions de Hestia qui ne comprenait pas que je ne me sente pas bien ou que je ne puisse pas sortir quand j’avais des hémorragies… Pour une raison que j'ignore, elle pensait probablement que je le faisais exprès de devoir aller aux chiottes jusqu'à 10 fois par jour… C'est étonnant comme des réalités contre lesquelles on ne peut pas lutter, peuvent parfois faire croire à l'autre que c'est fait intentionnellement pour l'emmerder… Mais il est vrai que c'est toujours plus facile du point de vue de celui qui subit de donner un sens qui pourra envenimer les choses…

Commenter cet article